INTERVIEW Benjamin Castaldi de "Secret Story"

Publié le par Zélia S.

http://media.news.aufeminin.com/article-8333-ajust_900/secret-story-6-benjamin-castaldi.jpg

A la recherche aux indices

 

Cette sixième saison de la téléréalité de TF1, toujours présentée par Benjamin Castaldi, prend un tour plus ludique que jamais. Angela Lorente, directrice du genre de la chaîne, nous livre quelques confidences.

 

Que pouvez vous nous révéler sur les évolutions du jeu cette année?

Vous allez découvrir les détails en direct, mais je peux vous dire que, cette saison, la maison est plus grande, il y a davantage de caméras et de micros aussi. La piscine est très vaste, et elle dispose même d'un coin plage! Les candidats seront entre 16 et 20. Et il y aura des indices partout dans la maison, certains pour les concurents, et d'autres destinés aux téléspectateurs et internautes.

 

Pourquoi débuter l'émission si tôt? Aviez vous des impératifs?

C'est une question de programmation. La première année, on avait commencé début juin. D'autres fois, nous avions débuté mi-juillet. Notre vrai défi est surtout d'avoir de bons secrets, surprenants, pour rendre l'émission encore plus ludique. En 4e saison, nous avions des candidats qui se laissaient vivre. L'an dernier, ils étaient plus joueurs. Et cela a mieux fonctionné. C'est l'ADN de cette téléréalité.

 

Qu'est ce qui fait le succès du programme?

Parce que c'est un jeu, mais aussi parce qu'il y a un côté feuilletton. On suit les amitiés, les amours des candidats. On vient chercher des surprises, et eux aussi ont besoin d'être surpris. On le contaste quand la Voix leur donne des missions

 

Rien d'autre à dévoiler?

Si, il y a la présence d'un "téléphone noir" et surtout, dès la première semaine, tout le monde sera en danger! Le jeu commence maintenant!

 

Prêt pour le grand marathon Benji?

Comme d'habitude, je me suis préparé grâce à un bon régime alimentaire et beaucoup de sport Je me suis vidé la tête et j'ai hâte de me remettre dans le bain! Il est essentiel de débuter la saison au top car les 15 premiers jours sont en direct de façon quotidienne. Il faut pouvoir tenir la cadence, sinon cela transparaît à l'écran. La 6e édition débute encore plus tôt et je m'en réjouis. Et je l'aborde avec une grande sérénité...

 

"C'est tout pour le moment", Zélia S.

Publié dans People

Commenter cet article